Cogito ergo sum.

Être inactif ne veut pas forcément dire rien faire. Enfin si, mais non. Je dirais même le contraire : c'est quand on fait pas grand chose qu'on est le plus actif.
Je m'explique : on dit souvent que les moments de réflexion les plus intenses dans la journée sont sous la douche et juste avant de dormir, le soir. On peut très bien ajouter aussi lors d'un trajet en bus, quand on attend dans une salle d'attente, aux wc, ou encore d'autres lieux tout aussi divers et variés.
En fait, quand le corps est statique, on a tendance à réfléchir davantage, comme si l'un empêchait l'autre, c'est marrant non ?
Non ? Tant pis.

Remarque, cette hypothèse expliquerait pourquoi la plupart des footballers sont c*PAF* (T'as fini avec tes préjugés débiles ?!)

Cette image rétro et misogyne sert à meubler l'article.


BREF. Je voudrais en venir à la chose suivante : Cogiter des trucs dans sa tête ne veut pas dire qu'on réfléchit forcément à de la physique quantique. Voici une brochette de questions nulles qu'il m'arrive de me poser et auxquelles j'essaie d'y répondre. Ne vous moquez pas, ça se trouve vous êtes pires que moi.







Que se passerait-il si je croisais mon double dans la rue ?

Je pense que je l'ignorerai complètement, pour une raison totalement stupide : en plus d'être myope, je ne fais absolument pas attention à mon entourage. Et du coup, comme c'est censé être mon double, elle réagirait exactement de la même façon et il ne se passerait absolument rien. Mais si la confrontation était évidente et/ou obligatoire, je pense que je chercherai à garder contact avec elle et surtout, je demanderai à savoir d'où elle vient et pourquoi elle est là. Se serait-elle échappée d'un monde parallèle, est-ce un extraterrestre espion polymorphe qui étudie l'espèce humaine ?

Et si elle me répond qu'elle est née de façon totalement banale et que sa vie aussi est banane banale, alors je suis bonne pour passer pour la dernière des idiotes et que je suis ridicule avec mon casque en papier alu sur la tête qui me permet d'éviter que les extraterrestres lisent dans mes pensées.











Et si j'avais vécu dans le monde des Télétubbies ?



Pour répondre à cette question pour le moins étrange, ma réponse est claire : j'entre en dépression nerveuse en un temps record. Car à part une maison chelou, des collines avec des lapins et un aspirateur vivant qui me faisait peur quand j'étais petite, ils n'ont absolument rien. En fait les Télétubbies sont un quatuor de Casimir modernes disponibles en différentes tailles et différents coloris.
Sinon, pour s’occuper là-bas il y a quoi ? Pas grand-chose. Peut-être que comme n'importe quel ado qui n'aime pas sortir, je regarderai leur ventre-télé puisque ça m'étonnerait qu'ils aient de la connexion Internet (en même temps, tu les vois pianoter sur un clavier avec leurs grosses moufles ?). Ou alors, zappons nos réflexions débiles et passons à une méthode saine et radicale : chercher à s'enfuir loin, très loin d'ici.

Petite info marrante : en cherchant une image de Télétubbies sur le net -être blogueuse est un métier parfois très difficile-, je suis tombée sur un site supposé être officiel. Le site officiel des Télétubbies quoi, c'est génial ! Tout ça pour dire qu'on connait enfin le nom de la maison qui ressemble à un bunker écolo-futuriste.

Les Teletubbies habitent dans un truc qui s'appelle le motherfuckin' 
Superdome Supertronique. Ah tu fais moins le malin avec ta maison 
située rue des Pâquerettes, hein ?

Et comme je suis très curieuse, j'ai un peu fouillé pour voir le contenu du site, et on peut dire que j'en apprend tous les jours (j'apprends que maintenant que Po est une fille, la honte). Enfin, je rappelle que ceci est un blog culturel et que le savoir n'a pas de limites. Comme la connerie, oui, mais ça, c'est une autre histoire.

Bref. Voici mon extrait préféré du site :


MAIS je vous vois d'ici vous moquer de ces gros extraterrestres faiblards. Rien que pour vous prouver que vous avez tort de faire ça, je vous rappelle que la première vidéo Youtube qui tombe quand on tape leur mot-clé dans la barre de recherche possède pas moins de 15 millions et demie de vues.










Si on proposait de me cloner, est-ce que j'accepterai ?



Bonne question. D'un coté ça serait pratique car il y a plein de moments où j'ai envie de me dédoubler quand j'ai plein de trucs à faire (exemple : entraîner mes Pokémon, écrire un article et dormir). Mais d'un autre coté, déjà qu'un seul Pseudo-Mew a du mal à choisir ses fringues le matin, alors là ce serait la catastrophe, plus exactement le festival international de l'indécision et de la lenteur.

Mais le clonage ne changerait pas tellement mon quotidien, car on est déjà plein dans ma tête. C'est à dire qu'il m'arrive souvent de débattre sur un truc et d'avoir l'impression de posséder au moins trois personnalités différentes. Donc l'utilisation de l'expression "je me comprends" ne m'est pas si étrangère, même si elle ne veut rien dire. Enfin si. Enfin non. Si. Non. Oh et puis m*rde.
Bref, pour faire un choix je pense que je serai contre le clonage de moi-même pour une seule et unique raison : que ce soit moi ou mes clones, on aurait tous envie de flemmarder le plus possible, donc ça ne résoudrait rien.










Est-ce que mon chat me voit comme une débile profonde quand je lui parle d'un air niais ?



Oui.










D'ailleurs si Yumi faisait la taille d'un tigre, est-ce qu'il aurait envie de me manger ?

Il y a des moments où je me demande si quand un animal nous aime, c'est seulement par pur intérêt parce qu'on sait ouvrir une boîte de conserve ou un sachet de croquettes. Déjà, je pense que si Yumi devenait aussi grand, les croquettes ne suffiraient plus trop, étant donné que malgré son petit gabarit il mange pour quatre seize. Et quand je vois la taille de certaines proies qu'il rapporte, je pense qu'on aurait plus trop de problèmes avec le chien des voisins, ce qui n'est pas si mal.

En fait, cette question est assez complexe étant donné qu'on ne peut pas se mettre à la place des animaux, et qu'on ne peut pas avoir de communication réciproque.*
Mais quand on observe les chats, on se rend compte que leur sens de l'humour est associé à leur sadisme naturel. Rien qu'à regarder comment ils prennent plaisir à jouer avec un oiseau mort-vivant-bientôt-mort...

Donc heureusement que les chats sont petits. Ou plutôt, heureusement que nous sommes assez grands. Mais comme je suis une éternelle optimiste, j'aurais tendance à dire que je ne risquerais -presque- rien parce que Yumi est une peluche molle et inoffensive.

Et comme disait Victor Hugo : "Dieu a inventé le chat pour que l'homme ait un tigre à caresser chez lui."


Cette photo date du temps où il était encore bien svelte.










Quelle serait ma réaction si j'échangeais de corps avec une personne que je ne connais absolument pas, sans raison ?



Cette question survient souvent dans les moments particulièrement débiles de la journée. Enfin j'aurais du mal à expliquer ma question car elle est assez tordue. Imaginons que je suis en cours, affalée sur ma table, normal, et que tout à coup je switche de corps avec le prof qui parle. Je me mets à sa place quoi. Est-ce que je continue le cours, ou je demande à ce qu'il me fasse venir pour finir ? Et lui, quelle serait sa réaction ? Et est-ce que je rentrerai chez moi le soir ou je lui demande son adresse pour faire comme si de rien n'était ? C'est limite glauque.

Je me pose exactement la même question avec le chauffeur du bus, un piéton dans la rue, ou même une personne qui est à l'autre bout du monde ! Est-ce que si cette situation était possible, ça pourrait bouleverser l'équilibre du monde ? Ben oui, c'est tout de suite moins drôle si tu te mets dans la peau du chef du FBI et que t'es repéré.
Oui je pense qu'en fait ce serait un sacré chaos, autant pour toi que pour la personne concernée, elle a peut-être pas forcément envie de se retrouver dans le corps d'une ado. Bref heureusement que certaines réflexions ne restent que dans ma tête.









Et un jour PAF la Terre s'arrête de tourner.


Pas besoin d'éterniser le débat, tout peut être expliqué en un morceau de phrase et une image. N'empêche je la trouve rigolote, car ça prouve que je ne suis pas la seule à me poser des questions aussi existentielles qu'inutiles.


Enfin si, je voudrais juste ajouter que pour les éternels romantiques, voir un coucher de soleil infini serait désormais possible en se plaçant au bon endroit sur le globe. Mais bon, la planète serait un peu dans un sale état : d'un coté un aurait un désert glacé car presque tout a besoin de lumière pour vivre, et de l'autre on aurait un peu de mal à fermer l’œil lorsqu'il serait l'heure de se coucher (car oui je peux plus dire "fermer l'oeil la nuit", logique). Au moins, on s'embêterait plus à calculer si on dort plus ou moins lorsqu'on passe à l'heure d'hiver. Et BIM.












Pourquoi des questions restent obligatoirement sans réponse ?

[Cette catégorie là, c'est tout ce qui regroupe les thèmes que j'aurais voulu aborder dans cet article, que j'ai essayé de cogiter mais malheureusement, aucune réponse satisfaisante ne m'est venue à l'esprit. Allez, et on balance ça en mode liste-de-courses, s'il vous plaît.]


-Avec toutes les naissances qu'il y a eu depuis l'an 0 (et même avant), est-ce que quelqu'un nous a déjà ressemblé comme deux gouttes d'eau, autant au niveau du caractère que du physique ?

-Pourquoi on dit que nos rêves ne sont pas réels ? Ça peut tout à fait être l'inverse.

-Est-ce que la vie d'un arbre est intéressante ?

-Pourquoi on est pas foutu de trouver un centime pour stopper la faim dans le monde alors que pour la guerre et la crise on est capable de trouver des milliards ?

-Si y'a une vie après la mort, est-ce qu'un ex-français pourra communiquer avec un ex-anglais sans être bilingue ?

-Si y'a une infinité de mondes dans l'univers, alors les Pokémon peuvent exister ?

-Et si on connaissait la date, le lieu et l'heure de notre mort, est-ce que ça changerait quelque chose à notre destin ?

-C'est mieux d'avoir des dents en bois ou des bras longs de 30m ?

-Pourquoi les blagues Carambar ne sont pas drôles ?

-Insérez plus de sujets de dissertations de philosophie ici.









Vous avez eu le courage de tout lire ? Félicitations, ça me fait plaisir et vous avez vraiment du temps à perdre.