Pourquoi je n'aime pas recruter des Pokémon aquatiques ?

Si vous m'avez déjà affronté en combat Pokémon sur X/Y ou Noir 2 / Blanc 2, vous avez surement remarqué que je ne joue absolument pas stratégique et que je préfère recruter dans mon équipe des Pokémon que je trouve "beaux" ou "mignons". (je mets entre guillemets car c'est tout à fait subjectif : tout le monde n'aime pas le physique de Mushana)

IIIIIH MIGNOOOON

Mais j'ai aussi d'autres contraintes super bizarres au niveau de la sélection : par exemple, vous allez trouver ça nul mais c'est comme ça, j'essaie de m'imaginer le rapport de taille entre les Pokémon en combat, ou voir si les types sont assez diversifiés histoire de ne pas avoir les mêmes faiblesses, ou encore j'évite de prendre des Pokémon ayant une histoire assez space. (ex : Spiritomb. Trimballer dans une Pokéball 108 gens décédés, hem...).
Bref, en jouant à Pokémon je joue surtout à Nintendogs et j'assume totalement.

Ce qui explique pourquoi j'aime autant la Pokérécré.

Donc comme vous l'avez deviné, malgré l'ironie que provoque la série, j'aime avoir le souci du réalisme. C'est pourquoi je n'ajoute pas de Poképoissons ou autres Pokébaleines, car je trouve qu'il y a de la discrimination totale envers le pauvre souffre-douleur qu'est Magicarpe. Certes, il est totalement pathétique à se dandiner bêtement sur l'aire de combat, et c'est ce qui fait le charme du Pokémon, mais normalement tout le monde est censé subir le même sort ! Alors Lamantine, Poissirène et Wailord, arrêtez de nager gracieusement en lévitant à cinquante centimètres du sol et subissez un peu la loi de la gravité, bordel de merde !

Entendez la complainte du Magicarpe traumatisé par son expérience douloureuse que lui fait subir la vie.

"Il ne suffit pas de lutter contre ses défauts, il faut
 lutter aussi contre ses dons pour les accroître." 
[Maurice Chapelan]


Car je veux bien admettre que les Pokémon aient à la 
fois des poumons et des branchies mais quand même.